Chantiers Patrimoine : une restauration du lieu par les jeunes de la région pour s’approprier leur patrimoine

En partenariat avec l’ Association Marocaine des Chantiers-écoles pour le développement « AMC », la Fondation Mémoires pour l’Avenir envisage de lancer le projet de Chantiers du Patrimoine.

Ce projet concerne la restauration et la rénovation d’une partie du site par les jeunes de la région. Elle sera effectuée dans le cadre d’une formation diplômante dans le domaine du patrimoine, reconnue par l’Etat, et délivrée à des jeunes déscolarisés de la région. Ces derniers seront formés et qualifiés aux métiers de la restauration et de rénovation des bâtiments anciens et de monuments historiques.

La formation sera dispensée sur une durée de deux ans, sous la forme de travaux pratiques. Quatre métiers seront développés sur le site de Toumliline : la maçonnerie de restauration, la menuiserie d’art, l’électricité de bâtiment et la plomberie.

L’objectif principal de ce projet est de favoriser l’accès à cette formation à des jeunes entre 16 et 25 ans (dont 30 % minimum sont des filles), sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, pour à terme leur permettre d’intégrer les métiers liés à la construction et à la restauration du patrimoine bâti.