Soutien à l’édition d’ouvrages

Dans le cadre du projet Fondoma, dont l’objectif est l’archivage, la protection et la valorisation du fond documentaire sur l’histoire récente du Maroc, financé par le Conseil de la Communauté Marocaine à l'étranger, la FMA à participer au soutien à l’édition des ouvrages réalisés par le professeur Grigori lazarev sur l’histoire des politiques agraires au Maroc, sur la Ruralité et le changement social et les structures agraires au Maroc.

Les politiques agraires au Maroc – 1956-2006

Les circonstances de sa vie professionnelle ont amené Grigori Lazarev à être un observateur de l’histoire agraire du Maroc pendant toute une vie. Plusieurs raisons l’ont amené à écrire ce livre. L’une des premières a été de se rendre compte qu’il était, tres probablement, un témoin assez priviligié. Rares sont ceux qui, comme lui, ont été associés pendant cinquante ans, et de cette facon, aux politiques agraires du pays. L’Interêt qu’il a trouvé dans un partage du passé avec des générations plus jeunes a été une autre raison de l’écriture de ce livre. Ils l’ont convaincu de son devoir de mémoire.
Ce livre n’a pas été écrit comme un récit de souvenirs. Il y a certes un peu de cela dans les premieres pages, mais seulement pour donner le cadre de son apprentissage de la ruralité. Son itiniraire personnel lui sert, en fait, de fil conducteur pour raconter des moments de l’histoire des politiques agraires dont il a été le contemporain. Grigori Lazarev s’est efforcé chaque fois d’en retracer le contexte historique. Le récit qu’il en donne doit être compris comme un regard sur une partie de l’histoire politique du Maroc.

Ruralité et changement social - Etudes sociologiques

Cet ouvrage rassemble des textes divers et d’époques différentes . Ils ont cependant un fil conducteur commun, celui du changement social dans le milieu rural marocain. Les deux premiers textes partent de la longue durée pour observer comment l’évolution de la propriété foncière a introduit les premiers germes de changement dans une société rurale communautaire et « traditionnelle ». Ils se poursuivent avec trois textes qui portent un regard sur les changements et les strategies de changement dans les années soixante. Un cinquième texte fait un saut dans le temps pour observer comment une société pastorale, celle des Hauts-Plateaux de l’Oriental, s’est transformé dans les derniéres decennies. Les deux textes suivants traitent aussi du changement social, mais dans un contexte plus contemporain : qu’est devenue la société rurale dans les années 90, comment peut-elle à nouveau se responsabiliser  pour mieux gérer ses ressources naturelles? Le dernier texte interroge les futurs possibles la ruralité. La conclusion s’efforce de jeter un regard d’ensemble sur la signification du changement social.

Les structures agraires au Maroc Une mise en perspective historique

Cet ouvrage rassemble des études anciennes qui ont été conduites alors que, dans les années soixante, leur auteur participait à l’aventure d’un grand projet  de développement au Maroc, le projet Sebou. Ces études avaient bénéficié de moyens d’enquête considérables, sans un rapport avec ce dont pouvaient alors disposer les chercheurs universitaires. Leurs résultats furent, de ce fait, particulièrement riches et d’un intérêt scientifique certain. Ils ne furent cependant que très mal ou pas tout connus en raison de la diffusion discrète et très restreinte des rapports des institutions internationales dans lesquels ils furent publiés. Le départ du Maroc de l’auteur ne lui permit pas d’en exploiter les ressources pour les partager avec un public plus large. Mais bien des années après, il réalisa, parcourant à nouveau ces études, qu’elles décrivaient et , en particulier quantifiaient un tableau des structures agraires au Maroc qui n’avaient pas d’équivalent pour l’époque. Elles portaient également témoignage d’un Maroc rural qui allait se décomposer au cours des années suivantes. C’est ce constat qui a incité l’auteur à reprendre ses anciennes études et à les publier. Il a voulu, ce faisant, offrir un regard arrêté sur des images d’un monde rural aujourd’hui largement disparu. Les textes qui sont rassemblés dans cet ouvrage s’adressent à ceux qui cherchent des repères de mémoire pour mieux connaitre l’histoire rurale et l’évolution des structures agraires du Maroc.