Le mot de la présidente

 Qui sommes nous, nous les Marocains qui vivons à la charnière entre un des siècles qui a connu les plus grands bouleversements de l’histoire de l’Humanité et celui qui commence dans la confusion d’une mondialisation à la fois célébrée, honnie, crainte et toujours difficile à mesurer dans sa complexité et ses conséquences ?

Comment croire que nous pouvons être maîtres de nos destins, responsables de nos décisions comme de nos actes et lucides sur nos engagements quand nous ne comprenons pas même comment nous en sommes arrivés là ?

"Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir" a écrit Aimé Césaire. Le Maroc a pris acte, il y a plus d’une décennie, de la nécessité d’une réécriture de son histoire nationale, afin de pacifier des tensions internes issues des « années de plomb » et permettre aux Marocains, collectivement, d’adhérer à un projet de société commun. Le Maroc s’est doté pour cela d’institutions telles que l’Instance Equité et Réconciliation en 2004, de l’Institut Royal de la Recherche sur l’Histoire du Maroc en 2006, afin de permettre la compréhension par tous d’une histoire commune, de donner un sens à une situation présente et d’être en mesure, dès lors, de se projeter collectivement dans l’avenir.

Cette démarche est un long et passionnant travail, toujours en cours, et qui demandera du temps, des historiens et beaucoup de matière. La Fondation Mémoires pour l’Avenir (FMA) a voulu participer à cette entreprise citoyenne, à son niveau, avec les moyens dont elle dispose et avec ses convictions, afin d’aider à dépasser les amnésies ou les silences, et permettre la réappropriation d’identités complexes certes, mais charnelles et concrètes.

L’Histoire est un des outils primordiaux de consolidation d’un projet de société démocratique, citoyen et ouvert. Cependant, à côté d’une histoire nationale, existent des histoires de vie et dès lors des mémoires plurielles. Et c’est l’ensemble de ces mémoires qui, respectées et articulées entre elles constituent le Roman National dans lequel chacun doit trouver sa place.

C’est donc par l’angle des histoires individuelles et des moments historiques particuliers que les membres de la FMA ont choisi d’aborder le sujet de la mémoire et de l’histoire du Maroc. La FMA s’attache à préserver, voire à reconstituer, dans l’histoire récente du Maroc, des moments historiques qui témoignent, à travers leur existence même, non seulement d’une diversité des opinions et des appartenances, mais aussi et surtout de la capacité passée et donc toujours réelle des Femmes et des Hommes de bonne volonté de vivre ensemble dans leurs différences.

De ces moments historiques, de ces histoires de vie individuelles qui croisent parfois l’histoire nationale une fois reconstitués, la FMA s’attache à fabriquer les outils culturels pertinents pour permettre la transmission de ces mémoires aux jeunes générations. Transmettre pour ne pas oublier, transmettre pour continuer et transmettre pour permettre de se situer et d’agir.

La FMA intervient simultanément dans trois domaines : le Passé, le Présent et l’Avenir.

Le Passé, en sauvegardant et protégeant des archives historiques personnelles et familiales, et en offrant un soutien à l’écriture de parcours de vie ou de témoignages historiques.

Le Présent, en œuvrant, sur la base des archives et documents sauvegardés, à l’élaboration d’outils culturels permettant la transmission et la diffusion de ces moments de l’histoire du Maroc auprès des jeunes générations.

Le Futur, en prolongeant cette action mémorielle à travers des projets dont les problématiques sont adaptées au contexte et aux enjeux actuels des jeunes générations.

Les objectifs sont vastes et les enjeux importants. Il n’est pas dans l’esprit de la FMA, ni de ses membres, d’agir de façon globale. Mais en ces temps troublés où la parole de bienveillance et d’accueil au pluralisme fondamental de notre humanité est attaquée, comme le dit le colibri du conte brésilien cité en exergue de ce site, la Fondation Mémoires pour l’Avenir fait sa part.

Lamia Radi
Présidente

Événements et actualités

Actualite
Exposition Toumliline à OSLO: "Le dialogue que le monde a oublié: Toumliline"

Exposition Toumliline à OSLO: "Le dialogue que le monde a oublié: Toumliline"

La FMA, en partenariat avec le musée interculturel Oslo et l'Ambassade du Royaume du Maroc à Oslo est fière d'annoncer la tenue de l'exposition « ...

Événement

Iran - Arabie Saoudite Le choc des titans

Lara AL RAISI, membre du bureau de la FMA, nous présente son premier essai La FMA a le plaisir de présenter le premier essai d'une ...

Restez informés

* Vos informations ne seront utilisées que pour l’envoi d’une newsletter

Catalogue de l’exposition Toumliline 56-57

Documentaire réinventer Toumliline